T2A

Des chiffres et des hommes

Publié le 25/02/2011
Dix-sept mois après la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, la véritable rupture d’approche de la gestion des établissements de santé reste encore celle de la T2A, progressivement instaurée à partir de la loi du 18 décembre 2003.

Une nouvelle sociologie hospitalière de médecins, notamment de DIM et leurs techniciens d’information médicale, de directeurs notamment financiers et leurs contrôleurs de gestion, se donne annuellement ce rendez-vous très suivi1, et nous permet de mesurer à quel point la mesure du système de soins hospitaliers est passé – lentement – de l’ignorance à la visibilité, s’approche de la réalité de son activité et aborde une autre pertinence du soin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte