Des hôpitaux sous administration provisoire

Publié le 27/02/2012

Le nombre d’établissements placé sous administration provisoire n’a cessé d’augmenter ces dernières années. Rappelons qu’un établissement de santé entre dans cette procédure, dès lors que son déficit est supérieur au taux de 2,5 %. Premier établissement placé sous la tutelle du ministère de la Santé : le centre hospitalier d’Ajaccio, en octobre 2008. À cette période, l’établissement enregistrait un déficit record de 15 % de son budget, soit 15 millions d’euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte