Des médicaments anticancéreux déremboursés au Royaume-Uni

Publié le 30/10/2015

L’équivalent britannique de la Haute Autorité de santé, le National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE) a décidé de dérembourser 23 médicaments prescrits en oncologie. Le coup est sévère pour le laboratoire Roche. L’Avastin®, le blockbuster du laboratoire a ainsi été retiré de la liste. Le produit le plus récent indiqué dans le cancer du sein, Kadcyla® est également concerné par cette mesure. Cette décision selon les autorités britanniques s’explique par l’inflation des coûts.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte