Histoire de l’art

Deux géants de la peinture

Publié le 14/12/2015

L’ouvrage n’est pas seulement qu’un livre d’art. Giovani Careri renouvelle les perspectives critiques sur un peintre maudit dont le parcours biographique mouvementé a parfois éclipsé la richesse de l’œuvre. Le premier chapitre, éblouissant d’érudition autour du tableau, L’Incrédulité de Saint Thomas conservé à Potsdam, trace le discours de la méthode. L’ambition est bien de révéler la complexité d’un tableau construit autour d’un dispositif où le concept de réflexivité joue là un rôle majeur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte