AP-HP

Diviser le temps de passage par deux

Publié le 17/06/2014

Les urgences hospitalières sont aussi une urgence politique. L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris s’inscrit dans le sillon ouvert par Marisol Touraine qui entend généraliser les circuits rapides au sein des urgences hospitalières. Traduction, Martin Hirsch a présenté le 10 juin dernier un plan d’action qui vise à réduire par deux le temps d’attente des patients. La durée moyenne de passage aux urgences adultes s’élève ainsi à 3h48 pour les patients non hospitalisés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte