Du bon Samaritain à la contractualisation…

Publié le 17/11/2010

La parabole du bon Samaritain tirée de l’Evangile de Saint-Luc peut-elle encore guider les directeurs d’ARS ? Dans cette histoire, le Samaritain, outre le fait de prodiguer des soins, confie la victime de malfrats à un aubergiste et lui donne deux pièces d’argent : « Prends soin de lui, et si tu dépenses quelque chose de plus, c’est moi qui te le rembourserai quant je repasserai.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte