Protection sociale

Du rafistolage en guise de réformes

Publié le 20/02/2010
Si les comptes de l’assurance maladie atteignent des sommets inégalés, les réponses du gouvernement, attendues pour avril, risquent fort de faire pâle figure. En attendant les derniers arbitrages élyséens, Décision Santé détaille quelques-unes des mesures qui seront prises pour revenir à l’équilibre. Ou, du moins, tenter d’y parvenir.

Après les réjouissances du Grand Emprunt en fin d'année dernière, Nicolas Sarkozy ne pouvait pas ne pas aborder, en ce début d’année 2010, le jour de son anniversaire, les sujets qui fâchent : à savoir les déficits publics, en particulier sociaux. Petit rappel : le déficit de la France a atteint en 2009 7,9 % du PIB. Le déficit de l’État atteint 140 milliards d’euros contre 64 milliards en 2007 (2,7 % du PIB). Le déficit de la Sécurité sociale, quant à lui, devrait dépasser 30 milliards en 2010, après 24 milliards prévus fin 2009.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte