Surtraitement

Du scientifique au conjoncturel

Publié le 15/10/2012
Attisées par les contraintes économiques, les questions de surdiagnostic et surtraitement surgissent de plus en plus fréquemment dans les débats. Si le problème peut en partie être solutionné par une amélioration des pratiques, le progrès scientifique et le contexte sociétal compliquent l’équation.

Crédit photo : S TOUBON

Les Français peuvent s’enorgueillir d’une inédite espérance de vie au sein de l’Europe, grâce au bénéfice conjoint d’une hygiène de vie et d’une qualité du système de soins reconnues. Pourtant, si hommes et femmes peuvent espérer vivre respectivement jusque 78,2 et 85,3 ans, leur espérance de vie sans incapacité n’est que de 63 ans. Un chiffre inférieur à celui constaté dans d’autres pays comme la Suède.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte