Entretien avec Dominique Godet, DG de Sham

« Du surmesure pour nos clients »

Publié le 26/04/2014
D. S. Sham a refusé de baisser ses prix. En conséquence, perdez-vous des parts de marché ?

D. G. En perte entre 2010 et 2013, Sham, leader en responsabilité civile médicale avec 50 % des parts de marché, a repris des établissements au 1er janvier 2014. Le chiffre d’affaires sur la RC médicale a certes baissé de 5 % entre 2012 et 2013, mais le CA global a progressé grâce à la diversification de notre clientèle (social, médico-social, handicap) et de nos produits (assurance de personnes, dommage aux biens, assurance sur la construction).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte