E-novation sociale, le grand enjeu de la Santé

Publié le 21/12/2015
En 2030, le tiers de la population française aura plus de 60 ans. Les maladies chroniques que l’âge engendre accroissent les risques de fragilité, donc de pathologies compliquées, et de perte d’autonomie. Ajoutez la désertification médicale et le cloisonnement entre établissements de santé, entre médecine libérale et structures médico-sociales et le système de santé vacille avec l’inadaptation des ressources allouées, des métiers et du modèle d’organisation. Dans ce contexte, l’espoir vient des technologies de l’information et des nouvelles organisations de soins qui, logiquement, pourraient être mises en place si nous voulons conserver l’essentiel de notre modèle de solidarité sociale.

Che va piano, va sano e va lontano

Dans le domaine des soins, les nouvelles technologies ont déjà modifié les pratiques. Entre professionnels de santé, la numérisation des échanges et le développement des systèmes d’information partagés de santé contribuent à une meilleure prise en charge des patients. L’essor de la télémédecine développe la collaboration et l’expertise à distance.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.