E-prescription : les Ordres prennent position

Publié le 27/02/2012

Si la e-prescription fait partie du plan de développement du DMP, tel que l’avait annoncé Roselyne Bachelot en 2010, force est de constater que le chantier a du mal à démarrer. Sinon dans les établissements de santé, où elle est intégrée dans les dossiers patients informatisés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte