Encadré N°1 : L’Anemf appelle de ses vœux un passage à l’opérationnel

Publié le 30/04/2013

Trop c’est trop. C’est en substance le message de l’Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf). Selon ce réseau de futurs professionnels de santé, la phase expérimentale de la télémédecine n’a que trop duré. Du fait, selon elle, d’un pilotage qui laisse à désirer et de la réticence des professionnels de santé. Face à ce constat, cet organisme est clair et précis : place à l’opérationnel. Dans cette perspective, rien de mieux que la mise en place des pôles intercommunautaires de santé ou PICS et leur interconnexion par des technologies de la télémédecine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte