État back ou État out ?

Publié le 24/11/2011

Avec la première crise économique du temps présent, celle de 2008, les étatistes de droite et de gauche avaient cru voir venir leur heure. Après tant d’années de révolution libérale et d’abaissement de la politique nationale, ils se prenaient à espérer un coup de levier qui remettrait le service public et la morale supposée des fonctionnaires au centre de nos vies. L’État devait revenir aux manettes après en avoir tant rabattu sous les coups de libéraux patentés, d’Anglo-saxons perfides et de multinationales avides.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte