HPST

« On a été trop brouillon »

Publié le 27/02/2012

Crédit photo : © Vecteurm

Même au sein de la majorité, les lois votées au cours de la dernière législature seraient loin de faire l’objet d’un consensus. Exemple, la loi HPST (Hôpitaux, Patients, Santé, Territoires) « On a été trop brouillon. On a voulu résoudre trop de problèmes à la fois », s’est exprimé Arnaud Robinet, député de la Marne, lors des Aesclépiades*, qui se présente pourtant comme un fervent soutien à Nicolas Sarkozy.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte