Recherche oncologique

Financement, l’accès au Merri est possible

Publié le 17/07/2015

Publish ou perish, l'incitation américaine se décline aussi en français pour l'oncologie privée. L'accès aux traitements innovants est désormais « une ardente obligation » sous peine de voir les patients migrer vers les structures où se déroule une recherche clinique. Les oncologues présents à la convention de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP-MCO) n’ont pas manqué de le souligner. Une enquête nationale réalisée par la AFC-UNHPC (Association française de cancérologie, Union nationale hospitalière privée de cancérologie) témoigne de cet engagement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte