leucémie myéloïde aiguë

Formulation liposomale de chimiothérapie

Publié le 12/12/2016
visuel LMA

visuel LMA
Crédit photo : PR J. BERNARD/CNRI/SPL/PHANIE

Une nouvelle méthode de délivrance d’une chimiothérapie d’induction, formulation liposomale associant une dose fixe de cytarabine et de daunorubicine (rapport molaire 5 :1) ou CPX-351, améliore la survie des patients âgés (>60 ans) à haut risque* présentant une leucémie myéloïde aiguë (LMA) et ayant subi une greffe allogénique de cellules souches hématopoïétiques, comparativement au traitement standard (administration de cytarabine pendant 7 jours suivi de 3 jours de daunorubicine, protocole 7+3).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte