Hémophilie, la France en tête

Publié le 20/02/2013
L’hexagone offre de meilleures conditions de prise en charge de l’hémophilie selon les résultats d’une enquête internationale.

Est-il préférable d’être pris en charge en France lorsque l’on est porteur d’une hémophilie ? L’étude HERO (Haemophilia Experiences Results Opportunities) conduite avec l’aide du laboratoire Novo-Nordisk dresse un tableau plutôt rassurant du ressenti des malades français. Menée dans dix pays, elle offre en effet l’opportunité d’établir des comparaisons transnationales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte