Hospi-diag, le benchmark hospitalier

Publié le 25/02/2011

Concrètement, la FNCLCC a profité de la création de son groupement de coopération sanitaire (GCS) pour développer une stratégie de communication. « Il fallait donner un nom au GCS et on ne voulait pas l’appeler par son statut juridique. C’était l’occasion de donner de la visibilité aux centres de lutte contre le cancer au niveau national mais également international, d’où ce nom, UNICANCER », explique Valérie Perrot-Egret, directrice de la communication, dont le poste a été créé il y a deux ans, « afin de donner de la visibilité au groupe ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte