Iatrogénie, quand l'hôpital forme les officinaux

Publié le 18/11/2019
Les bilans partagés de médication avec les pharmaciens d'officine permettent d'optimiser au mieux l'ordonnance des patients âgés et polymédiqués après le retour à domicile suite à une hospitalisation. Même si l'étude réalisée par le Reipo sur la région Occitanie en témoigne, le suivi de ces patients de longue haleine doit être poursuivi.
Hopipharm

Hopipharm
Crédit photo : DR

Contexte

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.