Hépatite C

Il est légitime de parler de guérison

Publié le 20/03/2015
Des progrès majeurs ont été réalisés au cours des derniers mois. Retour sur une révolution même si des avancées sont encore attendues dans les prochains mois avec de nouvelles associations. Bilan.

Les patients français sont plus égaux que d’autres. Ils sont ainsi parmi les premiers, sinon les premiers à bénéficier des avancées thérapeutiques. En effet, les nouveaux traitements de l’hépatite C ont été disponibles dans l’Hexagone un an avant les Etats-Unis.

Le congrès Paris Hepatitis Congress (PHC) qui s’est tenu en janvier dernier en a donné une nouvelle illustration.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte