Offre de soins

« Il faut savoir trancher »

Publié le 08/07/2011
S’il a réussi à poser les fonts baptismaux de l’ARS Île-de-France, Claude Évin peine à imposer certains de ses choix.

Après un an à la tête de l’ARS Île-de-France, quel bilan Claude Évin tire-t-il de son action ? S’il a réussi à poser les fonts baptismaux de l’agence, il doit encore sauter de nombreux obstacles pour remodeler le paysage sanitaire, social et médico-social de l’Île-de-France… Il s’en est expliqué lors d’une rencontre organisée à Paris*. Parmi les motifs de satisfaction, Claude Évin peut se targuer d’avoir mis le plan stratégique régional de santé d’Île de France sur les bons rails. « Nous en sommes à la première phase, à savoir la définition du document stratégique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte