Ils ont dit

Publié le 17/06/2014

L’exercice de la médecine nécessite « un interstice libre pour la conscience »

Michèle Delaunay, cancérologue et ancienne ministre des Personnes âgées au procès du Dr Bonnemaison.

Source : Décision Santé: 297