Ils ont dit

Publié le 30/04/2013

Crédit photo : © France Inter

« Ce n’est pas qu’une question d’organisation, c’est une question de moyens… Les gestionnaires de lit risquent d’être des pompiers avec une petite lance pour éteindre un gros incendie. »

Christophe Prudhomme, porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf), concernant le transfert des patients aux urgences dans les autres services des hôpitaux, in le journal Le Monde du 10 avril 2013.

Source : Décision Santé: 291