Ils ont dit

Publié le 27/02/2012
Serge Guérin

Serge Guérin
Crédit photo : D. R.

Yves Charpak

Yves Charpak

« La vérité est que le système de santé actuel a atteint son niveau d’inadéquation à l’évolution de notre société. Il a produit des résultats majeurs dans le passé, mais le maintenir en l’état nous expose à des déceptions croissantes.»

Yves Charpak, médecin de santé publique, tribune Libération du 20 janvier 2012.

« Est-il bien raisonnable de faire financer de la même façon par l’assurance maladie, le traitement des cancers et celui des claquages musculaires liés à la pratique d’un sport ? »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte