Imagerie médicale : l’innovation structurante

Publié le 04/12/2012
L’innovation en imagerie médicale induit nombre de conséquences de pratique d’exercice, nécessitant elles-mêmes un mouvement de restructuration territoriale laissant augurer de fortes conséquences systémiques. Compte rendu d’une réflexion sur cette thématique en région Languedoc-Roussillon*.

Bouleversement des pratiques

L’innovation technologique augmente les indications. Avec plusieurs conséquences : croissance de la demande d’examens dans un contexte de diminution du ratio radiologues/population, obsolescence de certaines techniques (arthroscanner, TDM du crâne, parfois radiologie classique), gestion de la substitution au profit de l’IRM, adaptation de l’IRM polyvalent compte tenu de la limitation du nombre d’agréments, bon équilibre qualité/coût de l’IRM 1,5 tesla.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte