Infections à HPV, le vaccin n’entraîne pas de hausse du risque de maladies auto-immunes

Publié le 30/10/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Mille décès par an dus au cancer de l’utérus seraient évitables grâce au vaccin. Et avec près de 3 000 nouveaux cas diagnostiqués par an, le cancer du col de l’utérus est le onzième en terme d’incidence chez la femme. Une grande étude a été réalisée par la Cnamts et l’ANSM sur ce sujet en 2014 sur une cohorte de 2,2 millions de jeunes filles vaccinées et âgées de 13 à 16 ans. Elle vient confirmer les données de la littérature française et internationale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte