Inquiétude autour des usages hors AMM

Publié le 30/11/2012

Les prescriptions hors AMM pouvaient jusqu’à présent donner droit à un recours et une prise en charge dérogatoire au titre de l'article 56 du PLFSS 2007. Dans d’autres cas, l’assurance maladie remboursait ipso facto, en l’absence de mention « hors AMM » portée par le prescripteur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte