Irradiations : toujours garder la mesure

Publié le 29/10/2015

Selon le Pr François Laurent (Chu Bordeaux), la réalité de l’irradiation par expositions aux traitements n’est pas négligeable. « Elle n’est pas non plus une fatalité », ajoute-t-il. Si les irradiations dues essentiellement au scanner sont assez faibles, de l’ordre de moins de 100 millisieverts (mSv), de récentes études épidémiologiques montrent que la répétition des irradiations peut poser problème.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.