Entretien avec Philippe Blua*

« La chute de la démographie médicale engendre beaucoup de fermetures »

Publié le 25/03/2011

Crédit photo : DR

Décision Santé. Avez-vous constaté une augmentation des fermetures de service ces dernières années ?

Philippe Blua. La chute de la démographie médicale engendre en effet beaucoup de fermetures. Nous avons regretté que les quelques mesures de la loi HPST tendant à contrôler l’installation des médecins aient été supprimées. Ce sont des fermetures contraintes. De plus, les modes d’exercice ont évolué : les médecins préfèrent maintenant travailler en groupe pour bénéficier de conditions de vie moins pénibles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte