Gouvernance

La Cour des comptes épingle le partenariat public-privé

Publié le 28/02/2014
" Les procédures engagées de manière précipitée, des enjeux financiers insuffisamment pris en...

" Les procédures engagées de manière précipitée, des enjeux financiers insuffisamment pris en...

Dans les années 2000, le développement des partenariats public-privé était pour le moins encouragé par les pouvoirs publics. La motivation est-elle idéologique ou simplement guidée par le seul principe de l'efficacité, le résultat quelques années plus tard est épinglé par la Cour des Comptes dans son rapport annuel 2014. Les constat est sévère : « Les procédures engagées de manière précipitée, des enjeux financiers insuffisamment pris en compte. » La modernisation « à tout prix » parfois conduit au surdimensionnement du projet ou à l’évolution rapide des prises en charge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte