Accès aux soins

La CRSA* dénonce la réforme de l’AME

Publié le 20/12/2010

Réunie en séance plénière le 10 novembre dernier, la CRSA d’Île-de-France a fermement condamné un amendement du projet de loi de finance 2011, qui instaure un droit payant d’accès à l'AME d’un montant de 30 euros. « La CRSA IDF exprime ses plus vives inquiétudes quant à une telle proposition qui remettrait en cause, si elle était adoptée, les principes de solidarité qui ont prévalu jusqu’à présent vis-à-vis des populations étrangères ayant de très faibles revenus (inférieur à 634 euros par mois).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte