Hospitalisation privée

La FHP veut gérer les hôpitaux publics déficitaires

Publié le 27/02/2012
" Il y a 22 % d’écart entre les tarifs du public et ceux du privé. Ce n’est pas acceptable,...

" Il y a 22 % d’écart entre les tarifs du public et ceux du privé. Ce n’est pas acceptable,...

Comme pour répondre à la plateforme de la FHF, qui synthétise les doléances de l’hospitalisation publique dans le cadre de la présidentielle, la FHP a rendu publiques aujourd’hui ses dix propositions « pour sortir des déficits et préparer l’avenir ». Au passage, elle en profite pour demander la mise sous tutelle de « tous les hôpitaux publics en déficit depuis cinq années consécutives, y compris les hôpitaux de Paris, Lyon et Marseille ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte