La France malade de sa santé ?

Publié le 30/12/2013

Qui croit encore aux contes de fée ? Imagine-t-on encore un ministre régler en un an les dossiers en attente depuis plusieurs années ? La passion politique aurait déserté le cœur des Français comme s’ils avaient été désenchantés, désenvoutés. L’année 2014 sera toutefois très politique, rythmée par deux scrutins. La météo, annoncent les spécialistes, devrait être médiocre. On doit s’attendre à de fortes perturbations au printemps prochain lors de l’annonce de résultats. Mais puisque le brouillard s’épaissit, le statu quo, l’absence de résultats ne sont plus tenables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte