Chirurgie ambulatoire

La France serait-elle en retard ?

Publié le 30/12/2013
Alors que la chirurgie ambulatoire prend son envol en France, la Cour des comptes appelle à durcir les conditions économiques. Et stigmatise le retard français. Pour autant, le diagnostic n’est pas partagé par l’ensemble des acteurs.

La France accuserait-elle un sérieux retard en matière de chirurgie ambulatoire ? La Cour des Comptes en septembre dernier relevait dans un chapitre consacré à cette thématique la part majoritaire occupée par ce type de chirurgie chez nos voisins européens. « Huit interventions sur dix sont réalisées en ambulatoire dans plusieurs pays occidentaux qui nous sont comparables », peut-on lire dans le rapport. Seuls trois pays seraient encore plus mal classés que la France selon la dernière étude comparative publiée en 2009, à savoir l’Italie, l’Espagne et le Portugal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte