Retours d’expérience

La France toujours sur les starting-blocks

Publié le 25/04/2011
Le panorama des applications de télémédecine met en scène une image en demi-teinte composée de fragments d’expérimentations. Les cas opérationnels peinent à naître. Zoom.

L’étude commandée par l’Asip et la FIEEC et réalisée par le cabinet Décision montre un net démarrage de la télémédecine dans les pays pris en compte (cf. reportage p.). En France, cette pratique fait l’objet de multiples expérimentations, notamment entre les hôpitaux. Difficile de parler d’applications industrielles. Pourtant, les domaines abordés sont très intéressants et la technologie mature. Quelques exemples sortent toutefois du lot. Parmi ceux-ci, celui de Guyane destiné à la prise en charge à distance de différentes pathologies : dermatologie, cardiologie, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte