Entretien avec Christophe Paradas*

« La fréquentation des œuvres d’art est une source de jouvence »

Publié le 04/12/2012
« Il ne s’agit pas de comprendre mais d’aimer. » Sans doute, répond le psychiatre et psychanalyste Christophe Paradas dans une réflexion foisonnante sur les mystères de l’art. Qui doit beaucoup à l’amitié du regretté Édouard Zarifian. Mais il s’agit aussi de ne pas se priver de s’engager dans « de curieuses explorations de soi à travers la créativité de l’autre ». Le médecin nous propose ici une libre promenade esthétique dans le labyrinthe de la créativité et des œuvres d’art.

Crédit photo : dominique renoux

Décision Santé. Quelle est l’histoire de ce livre ?

Christophe Paradas. Il s’agit d’un projet d’écriture initié par l’amitié du professeur Édouard Zarifian et de recherches personnelles au travers d’enseignements et de collaborations à la Revue Nervure. L’idée est d’inviter le lecteur à un voyage à travers les mystères de l’expérience esthétique, des émotions que l’on ressent au contact des œuvres d’art.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte