Côte d’Ivoire

La gratuité des soins en difficulté

Publié le 26/03/2012

Débutée le 20 février dernier, la gratuité des soins connaît quelques ratés au centre hospitalier universitaire de Cocody, à Abidjan, capitale de Côte d’Ivoire, ce qui est dû à l’absence de certains médicaments. Elle est ciblée et vise en particulier l’accouchement et la césarienne. Elle concerne également les urgences chirurgicales et médicales, les pathologies les plus fréquentes chez les enfants de 0 à 5 ans, et la prise en charge du paludisme. De plus, tous les actes médicaux dont le coût excède 1 000 francs CFA bénéficient d’un abattement de 30 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte