Recommandations

La HAS et l’Anap veulent booster la chirurgie ambulatoire

Publié le 27/01/2012

Seulement 37 % des interventions chirurgicales en France se déroulent en ambulatoire, contre 83 % aux États-Unis, et 70 % dans les pays du Nord de l’Europe. Un taux très bas, qui a incité l’Agence nationale d’appui à la performance hospitalière (Anap) et la Haute Autorité de santé (HAS) à travailler de concert pour relancer la chirurgie ambulatoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte