La liste en sus « en observation »

Publié le 28/02/2014
La croissance s’est envolée en 2013 pour la liste en sus avec un taux selon les pouvoirs publics supérieur à 8 %. Quelles sont les mesures envisagées pour freiner les dépenses ? Enquête.

Comment gérer la liste en sus de la T2A qui permet aux médicaments innovants une prise en charge à l’euro près ? En 2013, la croissance se serait envolée avec un taux supérieur à 8 %, alors que la progression envisagée par l’Ondam ne devait pas dépasser 2 %. Pourtant, l’enveloppe réservée à la liste en sus est loin d’être négligeable. Elle s’élève à deux milliards d’euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte