Entretien avec Patrick Leglise

« La loi de santé est négative pour la pharmacie hospitalière »

Publié le 18/05/2015
Les arbitrages lors des débats autour de la loi de santé sont loin d’avoir été favorables à la pharmacie hospitalière, relève Patrick Leglise. La création d’un service public d’information est la seule avancée saluée par le président du Synprefh*. La discussion au Sénat permettra-t-elle d’intégrer les promesses de Marisol Touraine à la profession ?
Décision Santé-le Pharmacien Hôpital. Quelle la réaction du Synprefh sur la loi de santé ? Constitue-t-elle une avancée pour les pharmaciens hospitaliers ?

Patrick Leglise. Pour les pharmaciens, cette loi brille surtout par ses absences. Un amendement qui avait obtenu l’accord de la Direction générale de la santé (DGS) et de Marisol Touraine lors de sa participation à la Journée de l’Ordre national des pharmaciens n’a pas encore trouvé place dans le texte adopté par l’Assemblée nationale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte