Entretien avec Pierre Pellegrin

« La médecine était une technique castée »

Publié le 27/01/2012
La science moderne a tendance à négliger ses origines. De la médecine antique, on ne retient souvent que le nom de Hippocrate. Dans un passionnant ouvrage consacré au savoir grec*, l’un des éditeurs Pierre Pellegrin propose une synthèse originale sur ce moment crucial pour la médecine d’aujourd’hui. Et ouvre de nouveaux chemins pour expliquer ce miracle. Explications.

Crédit photo : © D. R.

Décision Santé. Pourquoi s’intéresser à la médecine grecque lorsque l’on est un spécialiste d’Aristote ?

Pierre Pellegrin. La médecine avec les mathématiques est l’une des deux sciences paradigmatiques pour les Grecs, alors que leurs statuts épistémologiques sont fort différents. Or Aristote est pour moi le philosophe de la science par excellence. De plus, Aristote a fondé la biologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte