La qualité de vie, un critère d’évaluation pour le médicament

Publié le 26/04/2014

Peut-on parler de sortie de crise en matière de recherche thérapeutique ? Selon le bilan dressé par le Leem, l’année 2013 aura été une année faste si l’on retient comme critère le nombre de médicaments autorisés par la Commission européenne. Au total, l’arsenal thérapeutique s'est enrichi de 49 nouveaux produits. La progression est saisissante si l’on compare avec les chiffres 2012. Cette année-là, seulement 31 médicaments avaient été autorisés. Bref, contre l’idée reçue de l’innovation thérapeutique en panne, le secteur serait dynamique à l’exclusion de la période 2005-2009.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte