La recherche translationnelle à l’honneur pour la troisième édition

Publié le 04/12/2012
Après avoir été décernée à un doctorant de l’Inserm pour son travail sur l’accroissement de la performance des signatures moléculaires en cancérologie, la bourse Boehringer Ingelheim en oncologie clinique vient d’être attribuée à une pneumo-oncologue de l’Université Pierre-et-Marie-Curie pour un projet de recherche translationnel sur les carcinomes sarcomatoïdes.*

Chaque année, la filiale française des laboratoires Boehringer Ingelheim attribue une bourse en oncologie clinique. Dotée de 20 000 euros, elle permet à un médecin ou à une équipe de recherche de mener des travaux afin de contribuer à développer les connaissances dans le domaine de l’oncologie clinique selon un thème défini par un jury indépendant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte