Récupération rapide après chirurgie

La révolution de velours

Publié le 28/02/2014
En chirurgie comme ailleurs persistent les idées fausses. Le danois Henrik Khelet en a dénoncé un certain nombre. Ce qui a permis la réduction drastique de la durée de séjour. Son essor en France se heurte à la politique tarifaire. Explications.

L'innovation n’est pas qualifiée de rupture. Elle est ici le résultat d’une somme de petits détails qui change la vie. Mise au point par le danois Henrik Khelet en 1995, la récupération rapide après chirurgie (RRAC) réduit la durée d’hospitalisation et les complications.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte