Climatisation

La revue des installations existantes

Publié le 20/12/2010
Les installations de climatisation alimentent surtout les services médico-techniques, les consultations externes, les services d’accueil des urgences, ainsi que les services de médecine et de chirurgie. Elles se distinguent par les lieux de production de chaleur et de froid. On parle alors de systèmes individuels, centralisés, semi-centralisés ou décentralisés.
Sous-sols de l'hopital d'Annecy.

Sous-sols de l'hopital d'Annecy.

Les principaux systèmes de climatisation

Les climatiseurs individuels sont des appareils monoblocs ou biblocs (split-system) à condensation, par air ou par eau. Placés dans chaque local, ils ventilent, rafraîchissent, déshumidifient et peuvent également assurer le chauffage. Pour leur part, les systèmes centralisés ou semi-centralisés tout-air comprennent une centrale de traitement d’air et quatre réseaux d’air : l’amenée d’air extérieur, la reprise de l’air des locaux, l’insufflation dans les locaux d’un mélange d’air repris et d’air extérieur et l’évacuation d’air excédentaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte