Cancérologie

« La santé n’est pas un commerce mais un service public »

Publié le 17/06/2014

Crédit photo : © Utopik Photos

« Nous sommes un modèle dans les pays européens grâce aux apports que les deux plans cancer spécifiques ont apportés. Ils ont structuré la cancérologie de la recherche fondamentale et clinique jusqu’à la prise en charge des malades », a expliqué la présidente de l’Institut national du cancer*, le Pr Agnès Buzyn lors d’un entretien*. Les pays européens semblent avoir effectivement, selon la cancérologue, l’ambition de progresser, comme l’a fait notre pays dans sa vision intégrée de la lutte contre le cancer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte