La satisfaction des patients mesurée par un indicateur public

Publié le 06/12/2014

Alors que l’on recense 300 000 évènements indésirables chaque année, la mise en place d’indicateurs doit inciter les soignants à sécuriser leur pratique. Des avancées sont observées année après année dans la tenue du dossier patient, du dossier anesthésique. La lutte contre les infections nosocomiales progresse.

En revanche, des marges d’amélioration persistent sans surprise pour l’envoi des courriers de fin d’hospitalisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte