Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité.

« La situation semble nettement plus apaisée aujourd’hui qu’il y a cinq ou dix ans »

Publié le 20/03/2015

« Si nous nous fondons sur les enquêtes menées par les agences régionales de santé (ARS) et les administrations hospitalières, et si nous prenons en compte les données remontées par les hôpitaux privés, la situation semble nettement plus apaisée aujourd’hui qu’il y a cinq ou dix ans. D’ailleurs, le rapport annuel de l’Observatoire de la laïcité 2014-2015, à paraître fin mai, ne fait pas état d’une recrudescence de difficultés en termes d’application de la laïcité et de bonne gestion du fait religieux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte