Entretien avec Frédéric Gros

La vérité est toujours immorale, insupportable

Publié le 14/12/2015
Michel Foucault est reconnu dès son premier livre comme un penseur essentiel… sauf par les médecins. Cette ignorance, ce mépris partagé perdure. Pourtant la médecine est l’une des matrices de l’œuvre jusqu’aux ultimes pages. Alors que l’auteur de la Naissance de la clinique entre dans la bibliothèque de la Pléiade, son éditeur Frédéric Gros, déroule le fil de ces rendez-vous manqués. La faute serait-elle partagée ? Ou bien Michel Foucault était-il trop en avance ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte