L’alpiniste

Publié le 17/06/2014

Crédit photo : © AP-HP

Il y a des vies planes comme une ligne droite, sans rupture. Celle de Martin Hirsch relève plutôt d’une course de montagne, une passion familiale, où le sommet en vue se dissipe au dernier moment. Quelle sera la prochaine étape ? En tout état de cause, l’installation avenue-Victoria ne doit pas se concevoir comme un camp de base provisoire. « J’espère être ici le plus longtemps possible », précise le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Le plus grand hôpital européen à l’issue du mandat de son patron aura-t-il opéré sa mue ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte